Aicok Bread Maker : la machine à pain qui mérite toute votre attention

Aicok Bread Maker

Aicok Bread Maker
8.4

Qualité

8.0 /10

Facilité d'utilisation

8.0 /10

Entretien

8.5 /10

Prix

9.0 /10

Avantages

  • Petit prix
  • Nombreux programmes
  • Simple d'utilisation
  • Simple d'entretien

Inconvénients

  • Notice seulement en anglais
  • Design un peu classique

Vous vous êtes disputé avec votre boulanger qui refuse désormais de vous vendre son pain ? Ce n’est pas grave, avec une machine à pain à la maison, vous allez réaliser vos propres miches et elles seront au moins aussi bonne que celle de l’artisan énervé de votre village. Pas besoin de se ruiner pour trouver une bonne machine à pain, c’est en tout cas ce que promet Aicok avec sa Bread Maker (disponible ici). Que vaut-elle réellement cette machine ? Est-elle simple à utiliser et performante ? Je réponds à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Caractéristiques techniques

  • Capacité : Jusqu’à 1000 grammes
  • Puissance : 650 watts
  • 15 programmes
  • Programmation de l’heure de départ
  • Récipient anti-adhésif
  • Écran LCD
  • Poids : 5,5 kg
  • Dimensions 33 x 26 x 27 cm (L x l x h)
  • Garantie : 2 ans

machine pain pas cher

Qualité de fabrication et ergonomie

Cette Aicok Bread Maker est tout d’abord plutôt sympa avec son extérieur en acier inoxydable brossé. Ça donne une touche d’élégance au produit, et c’est en plus solide et facile à nettoyer. Le dessus est en plastique noir. Le design est assez classique, on est loin du look vintage d’une Riviera & Bar QD782A, ou même du style moderne d’une Andrew James Premium.

Un petit écran LCD va nous permettre de lire le programme enclenché et de voir le temps restant de pétrissage ou de cuisson. Au dessus de l’écran, on peut lire (en anglais) les différents programmes de l’appareil. Ils sont au nombre de 15, on trouve le mode normal, le pain complet, sans gluten, pain français, pain sucré, sans gluten, gâteau ou même yaourt. Autour de l’écran, 6 boutons vont nous permettre d’effectuer les différents réglages.

Le couvercle possède une vitre assez large qui va nous donner la possibilité de voir l’état de cuisson ou la préparation en cours, et donc de surveiller que tout ce passe bien. L’ouverture et la fermeture de la machine se font très simplement, et l’ergonomie générale est donc tout à fait satisfaisante.

La capacité est tout à fait satisfaisante, la machine peut fabriquer jusqu’à un kilo de pain. C’est largement suffisant pour une grande famille. Toutefois, si vous voulez plus gros, la TZS First Austria pourrait vous intéresser. Si au contraire vous êtes à la recherche d’une machine à pain plus petite, la Kenwood BM300 devrait parfaitement faire l’affaire.

Voir le meilleur prix

Simplicité d’utilisation

Vous allez prendre rapidement en main cette machine à pain, surtout si vous parlez anglais ou allemand… La notice n’est malheureusement pas en français, mais vous pouvez en faire la demande sur le site fabricant, et vous la recevrez par mail en PDF. Quoi qu’il en soit, c’est plutôt intuitif, et lorsqu’on a compris à quoi servent les boutons, ça devient un jeu d’enfant. On va pouvoir choisir la quantité de pain à produire, entre 500, 750 et 1000 grammes, et il est aussi possible de décider de la qualité de la croûte, entre clair, moyen ou foncé.

Il y a 15 programmes différents, on va donc pouvoir réaliser tous les pains que l’on veut, sucré ou salé, avec ou sans gluten, mais aussi faire des pâtes pour des viennoiseries ou pour des gâteau. Il y a même la possibilité de faire des yaourts maison en appuyant seulement sur quelques boutons. La programmation se fait facilement, et le plus long est finalement de bien doser tous les ingrédients. Si vous souhaitez avoir un pain tout chaud au réveil, c’est possible grâce à la programmation différée. Ainsi on choisit l’heure de départ et la machine se lancera automatique.

Pour le démoulage, ça se fait presque tout seul. Le revêtement du contenant est anti-adhésif et donc le pain se démoule encore tout chaud sans le moindre problème. Idem pour l’entretien, le panier est amovible et donc on le lave à la main facilement. À l’intérieur, le crochet pétrisseur se retire aisément pour un nettoyage aussi simple que possible. En terme d’utilisation, de la programmation à l’entretien, c’est d’une simplicité enfantine.

machine pain pas cher

La qualité des préparations

Si vous avez déjà les bonnes recettes, alors cette machine va vous permettre de les réaliser à la perfection. Il n’y a pas de livrets avec des recettes précises, mais vous trouverez facilement votre bonheur sur internet. Une fois les ingrédients à l’intérieur et le bon programme lancé, la machine s’occupe de tout. Tous les pains que j’ai réalisés étaient vraiment très bons, avec une mie bien aérée, et une croûte que l’on peut choisir tendre ou croustillante. Le pain est tout de même un peu plus léger avec la Moulinex OW610100, mais il y a quand même peu de différence.

J’ai testé le mode yaourt qui marche vraiment très bien et j’ai eu aussi le temps de préparer ma pâte à pizza, là encore, aucun problème. Si on respecte bien les dosages pour la taille des pains ou des pâtons alors on obtiendra toujours quelque chose de réussi.

Le verdict

Cette machine Aicok Bread Maker est plutôt une très bonne surprise. La qualité de fabrication est déjà très satisfaisante, et nombreux sont les utilisateurs à choisir cette machine pour son extérieur en acier inoxydable. Dommage que la notice ne soit pas en français, mais la programmation et la mise en route de la machine à pain est réellement très simple. Les programmes sont nombreux et on va pouvoir réaliser de nombreuses recettes facilement.

Le prix (à découvrir ici) est vraiment attractif, presque 30 % moins cher que certains produits concurrents qui n’offrent pourtant pas autant de possibilité. Vous ne raterez plus jamais votre pain, et vous pourrez surprendre vos amis en leur préparant de nombreux plats. À ce prix-là, on trouve difficilement mieux, si cette machine à pain vous plaît, alors foncez !

Voir le meilleur prix