• Home
  • Comment bien utiliser votre machine à pain ?

Comment bien utiliser votre machine à pain ?

Pains variés, brioches, gâteaux, grâce à la machine à pain vous pouvez régaler toute la famille.

Plus besoin de vous réveiller le dimanche matin pour aller à la boulangerie : la machine à pain s’occupe de tout. Pétrissage, levée, cuisson, selon le temps qui vous convient  vous obtenez votre pain fait maison, prêt à déguster, sans avoir eu rien d’autre à faire que mettre les ingrédients dans la cuve de l’appareil. Une bonne odeur de pain chaud circulera ainsi dans toute la maison.

utilisation machine à pain

Suivez l’ordre de la recette

Voilà le résumé de  l’usage d’une machine à pain : vous deviendrez ainsi la reine ou le roi des petits pains et brioches. Dans la cuve, versez la levure, les liquides (eau, lait…), les farines, le sel et éventuellement le sucre et le beurre. Puis, lancez le programme de démarrage.

usage machine à pain

En cours de route il est possible de faire le grignage de votre pain. Quant aux autres éléments décoratifs : pépites de chocolat, fruits secs ou lardons, ils s’incorporent au milieu du pétrissage. Mais rassurez-vous, la machine vous indiquera le bon moment  où il faudra les mettre à l’aide d’un signal sonore. Il suffit d’être attentif.

Quelle est la capacité de votre machine à pain ?

Pour cela vous devez suivre ces étapes : « Prenez le seau à pain et posez-le près de l’évier. Prenez un verre doseur et remplissez-le d’eau. Versez l’eau dans le seau à pain. Recommencez plusieurs fois, jusqu’à ce que le seau soit plein. Comptez combien de verres vous avez pu verser dans le seau et additionnez-les. »

capacité machine à pain

  • Si votre seau à pain peut contenir 2 litres d’eau, vous pouvez préparer des miches de pain de 700 g.
  • Si votre seau à pain peut contenir 2.5 litres d’eau, vous pouvez préparer des miches de pain d’1 kg.
  • Si le seau à pain peut contenir moins de 2 litres d’eau, vous ne pourrez faire que des miches de pain de 500 g.

Les ingrédients à choisir avec soin

Il existe différents ingrédients de base dont vous avez besoin pour préparer du pain dans une machine à pain : la levure, la farine, le sel, le sucre, des liquides et des graisses.

  • Levure :

Levure à pain

Une erreur courante est de confondre levure chimique et levure de boulanger. Puisque vous usez d’une machine à pain, la levure doit être de boulanger. Et ce, quelle que soit la recette. Par ailleurs, suivez scrupuleusement le mode d’emploi inscrit sur le sachet de levure car  certaines nécessitent au préalable d’être diluées dans un peu d’eau avant d’être incorporées dans la cuve, alors que d’autres se répandent directement dedans.

 

  • Le sel :

sel à pain

Vous ne devez pas oublier que le sel annule l’effet de la levure. Ne salez donc pas votre machine avant d’avoir mis la farine. Sans quoi votre pain sera tout mou. Pour éviter le problème, suivez la recette. Mais en cas de doute, ne salez pas.

  • La farine :

farine à pain

De châtaigne, complète, aux céréales, d’épeautre, de sarrasin, de kamut… Il existe une multitude de farines, mais vous pouvez tout à fait les mixer. La farine de châtaigne et celle de seigle ont en effet un goût très fort, vous devez les mélanger avec de la farine blanche pour adoucir le goût. La polenta est une bonne alternative aussi et peut être utilisée dans la machine à pain.

Personnaliser votre pain

  • Variation des recettes

Une machine à pain, c’est l’assurance de pouvoir modifier les recettes à chaque fois que vous le voulez. Vous pouvez y incorporer des éléments tels des lardons, de l’emmental, des olives, des oignons, des câpres ; parsemer votre pâton d’épices comme du cumin ou du curry, ou d’herbes aromatiques comme du basilic, de la menthe, de l’origan, de l’aneth ou encore du romarin ; faire le grignage de votre pain  pour montrer votre marque de fabrique.

  • Comme chez le boulanger

Comme chez votre boulanger vous pourrez varier votre pain : en allant du pain carré à la baguette traditionnelle, au pain boule ou pain tresse, laissez votre machine à pain mélanger et pétrir les ingrédients. Puis enlevez le pâton de la cuve et façonnez des miches ou faire le grignage de votre pain et terminez la cuisson au four.

variation du pain

Pour obtenir un pain croustillant, placez un récipient rempli d’eau dans le four ou humidifiez votre pâton avant la cuisson. Certaines personnes utilisent un brumisateur. D’autres, en revanche, placent régulièrement le pain en bas du four pour une croûte craquante.

  • Le pain sucré

Avec une machine à pain, vous pouvez aussi réaliser des pains au lait, des brioches, des cakes et même des beignets et des confitures.

Le principe reste le même, suivez l’ordre de la recette et le mode d’emploi de la machine. Et au signal sonore, placez des  fruits frais, secs ou confits, des pépites de chocolat ou encore des flocons d’avoine pour régaler petits et grands.

Faire le grignage de votre pain

Bien qu’on puisse s’en abstenir, il est possible de faire le grignage de son pain lorsqu’on travaille avec une machine à pain, comme on le ferait pour une cuisson dans un four traditionnel.

Pour ce faire il faut très être attentif au déroulement du programme, afin de pouvoir grigner le pain avant le début de la cuisson.

grignage du pain

Lorsque la dernière phase de repos de votre pain est sur le point de se terminer, cela juste avant le début de la cuisson, vous avez un pâton gonflé.

La première étape à suivre qui est à but décoratif et facultatif consiste à fariner légèrement la surface du pain de sorte qu’elle soit saupoudrée d’une légère couche de farine pour ne pas abîmer son goût.

Ensuite, pour grigner votre pain, il vous suffit d’entailler la surface du pâton avec la lame d’un geste rapide et « sans à-coup », l’incision devant être faite en biais par rapport à la surface du pain. La coupure doit être nette et précise, et profonde d’au moins un centimètre.